F6AJA

Rubriques disponibles


Traduction automatique par Google.

Contactez nous! Contact us!
email


Vous cherchez un indicatif, un nom ou une information susceptible de se trouver sur ce site. Utilisez l'outil ci-dessous
Google

WWW f6aja.free.fr


livredor
N'oubliez pas de le lire et le signer
Don't forget to read and sign it


© F6AJA - tous droits réservés.

de 1961 à 1968
Ou comment je suis devenu radioamateur.

photo de classe 3T5 Baggio 1962-1963

photo de classe 3T5 Baggio 1962-1963

Tout a commençé en juillet 1961, en effet à l'obtention de mon Certificat d'Etudes Primaires un oncle m'a offert une boite de montage du genre 'le petit radio-électricien'. Ce fût le point de départ du bricolage radio de toutes sortes.
Ma scolarité s'est poursuivie au Lycée Technique Baggio à Lille et lorsque j'étais en 3e (1962-1963), j'avais comme camarades de classe Guy-Noël Delcourt (futur F5DH) et Claude-Bernard Muller (futur F1LS). Vous pouvez facilement deviner la teneur de nos sujets de conversations lors des récréations dans la cour du Lycée.
C'est grâce à eux que j'ai eu l'opportunité de rendre visite à la première station radioamateur en la personne de Jean-Claude Faber F3CF qui habitait non loin du Lycée. Je me souviens de ses extraordinaires QSO avec 9Q5BB qui me faisaient déjà réver.
C'est en avril 1963 que je deviens membre du REF sous le numéro 14318.
L'utilisation du BCL familial pour l'écoute du 40m (heureusement il n'y avait pas encore, ou très peu de SSB à l'époque) devenait de plus en plus problématique.
Emission et la réception d'amateur

L'Emission et la réception d'amateur
(par Roger Raffin F3AV)
Technique de l'émission-réception sur ondes courtes

Technique de l'émission-réception sur ondes courtes
(par Ch. Guilbert F3LG)
200 montages O.C.

200 montages O.C.
(par Fernand Huret F3RH et Robert Piat F3XY)
J'achète les trois ouvrages de référence (voir ci-dessus) de l'époque et je fais l'acquisition du fameux 'bloc F3LG' et la construction du récepteur pouvait commencer. Ce récepteur (15 tubes, double changement de fréquence 1630Khz - 82,5Khz) sera terminé fin 1964 et l'exploration des bandes autres que le 40m pouvait commencer...
Il ne faut pas oublier les réunions du dernier jeudi du mois à 18h30 au café de Flandre et d'Angleterre en face de la gare de Lille (maintenant Gare Lille-Flandre) où bon nombre d'OMs s'y retrouvaient (F1BC, F3CF, F3JP, F8FE, F8CJ, F9LD, F9JJ, F9ZS et bien d'autres).
En 1964, Jacques Parmentier REF11100, qui rédigeait la rubrique 'SWL' dans RadioREF a eu la bonne idée de lancer l'échange de QSL entre SWL, par courrier forcément.
J'y ai très vite souscrit et j'ai eu de nombreux correspondants dont un qui m'a été le plus fidèle et avec qui j'ai échangé de très nombreux courriers, il s'agit de Jacky Billaud REF15951 (futur F6BBJ) de Nevers.
La station en 1967

La station en 1967
(à gauche le récepteur, au centre l'émetteur)
Bien évidemment écouteur n'était qu'une étape mais il fallait apprendre la télégraphie et les cours du soir dispensés par Raymond F8FE et Léon F8CJ dès fin 1966 me furent d'une grande utilité.
Il fallait aussi penser à la construction de l'émetteur (avec une EL509!), ce qui fut réalisé en 1967.
Mais la vie avance et en novembre 1967 ce fût le départ pour le service militaire mais par chance je suis arrivé au 41e régiment de transmission au Quartier Tilly à Evreux.
Lorsque l'on m'a demandé ce que je voulais faire, j'ai dit 'du morse', la réponse a été 'pourquoi?' et j'ai répondu 'je veux devenir radioamateur'. J'ai fait de la radio et de la télégraphie pendant quatre mois...
Pendant ces premiers mois à Evreux j'ai eu le plaisir de voir arriver Jacky Billaud REF15951 (cité plus haut), venu me rendre visite mais aussi, le plus extraordinaire, d'être appelé par le Commandant Savelli F2VT (ex FA2VT futur FK8BO) qui, après les présentations m'a fait rencontrer l'Adjudant-Chef Charlec F3WC (ex FQ8HK, TU2AN futur DA2RC). Ce dernier m'a remis 'les clés' du radioclub F2ZE avec pour mission de le faire fonctionner.
J'ai eu le plaisir d'effectuer une partie de mon service militaire avec Jean Luc Lemaire (futur F1BJU).
Avec la dose de télégraphie prescrite lors de mon séjour à Evreux, j'ai obtenu mes certificats militaires '151' et '251' ce qui ne posait plus de problème pour passer la licence radioamateur.
Pour poursuivre mes études à Lille, j'ai pu obtenir un rapprochement et au mois d'août 1968 je suis arrivé au GRET802 à la caserne Kléber à Lille.
Aussitôt arrivé à Lille j'ai déposé ma demande de passage de la licence et courant octobre j'étais convoqué. Passage de la licence avec plusieurs prétendants à Lambersart avec Mr Sigrand F2XS comme inspecteur que i'ai ensuite emmené chez moi, avec ma 4CV, pour le contrôle de la station, puis reconduit à la Gare de Lille pour qu'il reprenne le train.
La licence, avec l'indicatif F6AJA est arrivée le 6 décembre 1968.

La suite prochainement!

Tous vos commentaires sont les bienvenus.
Ecrivez à email